fleche_langueVersion françaiseEnglish version not availableVersion imprimable
Programme jour par jour / Juin 2010
07080910111213
141516171819 

iNTERVENANTS

Elie During

Prototype, projet, performance

Si la notion de prototype peut résoudre ou déplacer quelques-unes des antinomies liées au statut de l'œuvre d'art en régime de recherche ou d'expérimentation, c'est à la condition d'être rapportée à deux dimensions de l'agir artistique : le projet et la performance - ou, si l'on préfère, le concept et l'acte. Le prototype se présente en effet comme un objet à la fois idéal (prospectif, projectif) et expérimental : du processus de création, il offre une stabilisation provisoire, une sorte de vue en coupe ; mais cette réalisation vaut démonstration, elle doit donner forme à une idée, c'est-à-dire rendre sensible un ordre de possibilités opératoires. On cherchera à préciser de quelle manière la production de prototypes réagit sur la temporalité propre du processus de création. On se demandera, par la même occasion, si cette notion peut être étendue à d'autres régimes d'expérimentation, dans le domaine théorique notamment. Ce propos s'appuiera sur des exemples artistiques - principalement ceux de John Cage, 4'33 et Roaratorio.

Ancien élève de l'École normale supérieure (Ulm), agrégé et docteur en philosophie, Elie During est maître de conférences en philosophie à l'université de Paris Ouest Nanterre. Il enseigne également à l'École des beaux-arts de Paris. Spécialiste de Bergson, il s'est penché sur la réception philosophique de la relativité (Poincaré, Einstein). Il a récemment codirigé le volume In actu : de l'expérimental dans l'art (Presses du réel, 2009), et signé un ouvrage consacré aux constructions d'espaces-temps dans le cinéma et les arts contemporains : Faux raccords : la coexistence des images (Actes Sud, 2010).