fleche_langueVersion françaiseEnglish version not availableVersion imprimable
Programme jour par jour / Juin 2010
07080910111213
141516171819 

iNTERVENANTS

Myriam Gourfink

Dans l'intimité du corps et de la pensée

Les techniques respiratoires du yoga fondent la danse de Myriam Gourfink. Guidée par le souffle, l'organisation des appuis est extrêmement précise, la conscience de l'espace ténue. Cette connaissance du mouvement et de l'espace permet de concevoir des chorégraphies, sans travail, en atelier. Comme les musiciens, elle utilise une écriture symbolique pour composer l'univers géométrique et l'évolution poétique de la danse. Les partitions chorégraphiques activent la participation de l'interprète : il fait des choix, effectue des opérations, fait face à l'inattendu de l'écriture, à laquelle il répond instantanément. Pour certains projets, les partitions intègrent, au sein de l'écriture, des dispositifs (informatisés) de perturbation et re-génération en temps réel, de la composition pré-écrite : le programme gère l'ensemble de la partition et génère des millions de possibilités de déroulements. Le dispositif informatique est ainsi au coeur des relations d'espace et de temps. Il permet, au fur et à mesure de l'avancement de la pièce, la structuration de contextes inédits.

« La démarche de Myriam Gourfink est centrée sur une exigence radicale du corps dansant/mouvant contraint qui se plie avec rigueur à d'autres temps étirés (la lenteur comme résistance), d'autres espaces interagissant (capteurs sensibles et micro mouvements) et d'autres écritures inventées (post Laban à l'ère numérique). C'est cette notion de (re)composition mais aussi de notation du mouvement contemporain qui est au centre de la démarche unique menée par une chorégraphe étroitement associée au compositeur/sculpteur sonore Kasper T. Toeplitz qui lui aussi amène le spectateur-auditeur à repousser ses limites perceptives. Un travail en recherche permanente qui redéfinit notre intimité la plus sensible. » Philippe Franck