fleche_langueVersion françaiseEnglish version not availableVersion imprimable
Programme jour par jour / Juin 2010
07080910111213
141516171819 

iNTERVENANTS

Dominique David

Geste dansé et capture des mouvements

Dans le cadre de la première résidence artiste-scientifique, initiée par l'Atelier arts-sciences CEA-LETI/L'Hexagone Scène nationale de Meylan, nous avons exploré en profondeur les implications artistiques, scientifiques et technologiques d'un dispositif de capture gestuel « transparent » porté par une danseuse. Cette résidence s'est concrétisée par une tournée de plus de trente représentations par la chorégraphe et danseuse Annabelle Bonnery à travers le monde entier. Nous présenterons le dispositif développé et ses originalités. Différents points seront illustrés à partir d'extraits vidéo du spectacle. Différentes expériences récentes seront décrites, qui démontrent le potentiel mobilisateur voire didactique des outils développés (étudiants de classes de danse, autres publics). Tant le développement scientifique et technologique résultant de cette résidence que l'approche artistique voulue par la chorégraphe posent différentes questions bien au delà de nos périmètres habituels. Qu'il s'agisse de la surprise liée à une perception du corps renouvelée par le dispositif, ou bien de la question de l'intelligibilité de ce corps prolongé par cette technologie, nous tenterons d'introduire quelques-uns de ces sujets qui « résonnent » avec les interrogations contemporaines vis-à-vis des NTIC (nouvelles technologies de l'information et de la communication).

Dominique David est ingénieur et habilité à diriger des recherches en électronique et traitement de l'information. Il est expert senior au CEA, où il tient un rôle de prospective scientifique et d'encadrement de travaux de recherche. Son travail l'a amené à initier différentes recherches, toujours à l'interface entre l'humain et l'électronique (vision et traitement des images, biopuces, toucher artificiel, architectures biomimétiques, captures de mouvements - domaine pour lequel le CEA a reçu en 2010 le deuxième prix de l'association européenne des centres de recherche). Il est également musicien amateur, a développé différents logiciels dédiés à l'interprétation musicale et à la recherche de l'expressivité, et il contribue aux développements de nouvelles lutheries exploitant les technologies de l'information.