fleche_langueVersion françaiseEnglish version not availableVersion imprimable
Programme jour par jour / Juin 2010
07080910111213
141516171819 

iNTERVENANTS

Anne-Marie Duguet

À propos de l'immersion. La traversée des brouillards de Nakaya

L'œuvre de Fujiko Nakaya, pionnière des « Fog sculptures », brouillards à base d'eau purifiée (« Pavillon Pepsi » à Osaka en 1970), est un remarquable exemple de collaboration entre artiste, scientifique et ingénieur. Elle est aussi l'occasion d'une expérience physique et mentale surprenante, qu'il s'agisse des environnements de brouillard dans les lieux publics, parcs ou sites urbains, que le visiteur traverse, ou des nuages réalisés pour les chorégraphies de Trisha Brown ou les performances de Min Tanaka. Le brouillard n'est que mouvement et transformation permanente, pure métamorphose. Chacun a pu faire l'expérience esthétique de ces drapés fluides, tourbillons, volutes, involutions, nappes sur nappes, expansions, tant de processus riches en figures éventuelles où l'espace se défait sans cesse, où il n'y a qu'apparitions et disparitions. Plus de bords, plus de repères constants, le sol même semble en suspension. Dans cet espace hypersensible, c'est à une redistribution de la hiérarchie des sens dans l'appréhension d'une oeuvre que l'on assiste, et le regard y perd de sa traditionnelle prédominance. Le voir excède la vision et la perception n'y est plus de l'ordre de l'optique seulement mais du tactile. C'est tout le corps qui devient une zone sensible, humide, une zone active. Il y a bien « matière » mais sans consistance, sans poids, elle agit par diffusion et infiltration. Cette expérience d'immersion à une dimension interactive et ludique que d'autres technologies parviennent difficilement à dépasser en sensualité, en réactivité, en qualité esthétique.

Anne-Marie Duguet est professeur à l'UFR d'arts plastiques et sciences de l'art, université de Paris-1 ; directrice du LAM Laboratoire des arts et médias (LETA) ; chercheur à l'Interactive Cinema Research Center, université de New South Wales, Sydney (2007-2009).
Commissaire de plusieurs expositions : Smile Machines (humour, art, technologie) Akademie der Kunst, Berlin, 2006 ; Thierry Kuntzel, galerie du Jeu de Paume, 1993 ; Jean Christophe Averty, Collages Découpages, Espace Electra, Paris, 1993 ; Co-commissaire de la Biennale Artifices, Saint-Denis, 1994-1996.
Directrice de la collection multimédia anarchive (livres, DVDs, DVD-Roms). Titres réalisés avec Antoni Muntadas (1999), Michael Snow (2002), Thierry Kuntzel (2006), Jean Otth (2007), Fujiko Nakaya (à sortir en 2010).

Principales publications : Déjouer l'image. Créations électroniques et numériques, Nîmes, Jacqueline Chambon, 2002 ; Jean-Christophe Averty, Paris, Dis-Voir, 1991 ; Vidéo, la mémoire au poing, Paris, Hachette Littératures, 1981.